Construction site of a real estate property

Comment les jumeaux numériques favorisent la durabilité dans l’immobilier  


La construction et l'immobilier comptent parmi les secteurs les plus gourmands en ressources au monde, mais les jumeaux numériques peuvent les rendre plus durables.

17.06.2021

Le désir insatiable de l’humanité de construire de nouveaux bâtiments a des effets environnementaux considérables, qui ne font que s’accélérer à mesure que le rythme de la construction augmente pour répondre à une demande croissante. Certaines estimations suggèrent que le volume mondial de la construction augmentera de 85 % d’ici à 2030.

Dans cet article
Aller à un sujet directement

Comment les chantiers de construction affectent-ils l’environnement ?

Actuellement, les projets de construction représentent environ la moitié de toutes les ressources non-renouvelables consommées par l’humanité. Si l’on décompose ce chiffre, on constate que la construction consomme entre 45 et 50 % de toute l’énergie mondiale, environ 50 % de toute l’eau que nous utilisons et 80 % des terres agricoles perdues, principalement en raison de l’urbanisation.

Et il ne s’agit là que de la consommation. Il faut ensuite prendre en compte les émissions auxquels la construction contribue : entre 25 et 40 % du total mondial des émissions de carbone, 23 % de la pollution atmosphérique, 50 % des gaz à effet de serre, 40 % de la pollution de l’eau potable et 50 % des déchets mis en décharge. Il est donc clair que notre approche actuelle de la construction n’est pas viable sur le plan environnemental, et qu’elle est inimaginable avec les prévisions de croissance.

Mais il ne s’agit pas seulement de la construction des bâtiments, il faut aussi tenir compte des ressources qu’il consommera et qui seront nécessaires pour l’entretenir pendant toute sa durée de vie, étendue sur plusieurs générations. Nous pouvons donc ajouter aux statistiques précédentes que, dans le monde entier, les bâtiments en exploitation consomment environ 35 % de l’énergie mondiale.

“Si nous ne rendons pas les bâtiments plus efficaces, leur consommation d’énergie croissante aura un impact sur nous tous, que ce soit par l’accès à des services énergétiques abordables, par une mauvaise qualité de l’air ou par des factures d’énergie plus élevées.”

Dr Fatih Birol, Directeur exécutif de l’Agence internationale de l’énergie.

Une meilleure durabilité crée une rentabilité plus stable à long terme

La durabilité ne fait pas seulement référence à l’impact environnemental. L’immobilier est la classe d’actifs la plus importante au monde. Et cette valeur est intrinsèquement liée à la fonctionnalité et à la durabilité de chaque actif physique.

S’il ne fonctionne pas comme prévu, s’il est inefficace, si son impact sur l’environnement est négatif et s’il ne répond pas aux besoins et aux demandes des personnes qui l’utilisent, un bâtiment ne maintiendra pas sa valeur à moyen ou long terme. En revanche, s’il est bien conçu, neutre sur le plan environnemental (ou mieux encore, positif), adaptable aux besoins futurs et offre un espace bien éclairé, bien ventilé et bien agencé pour travailler, vivre et se divertir, sa valeur à long terme en fait un investissement judicieux.

Pour illustrer cela, le coût économique typique de l’exploitation d’un bâtiment commercial sur une période de 50 ans est le double du coût de construction initial. La question est donc de savoir comment aborder les problèmes environnementaux dès le départ pour améliorer considérablement la durabilité non seulement de la construction, de l’exploitation et de l’entretien d’un bâtiment, mais aussi sa valeur et son retour sur investissement.

Les 4 phases importantes du cycle de vie d'un bâtiment

Les 4 phases importantes du cycle de vie d’un bâtiment

Les applications Digital Twin à chaque étape de la chaîne de valeur de l’immobilier

Investir dans l’immobilier

L’investissement peut concerner toutes les phases d’un projet immobilier. De la toile blanche de construction sur un terrain non-aménagé à la rénovation et au réaménagement de bâtiments existants, en passant par le changement de zonage d’un usage à un autre (par exemple résidentiel à commercial) ou l’assemblage de la combinaison de différents terrains et bâtiments pour un nouvel usage.

Les investisseurs prennent le risque de financer un projet dans l’espoir d’en tirer un bénéfice. Mais pour avoir une chance d’être rentable, un investissement responsable doit intégrer plusieurs processus impliquant de nombreuses industries.

Planification des projets immobiliers

La phase de planification fait intervenir des architectes pour concevoir et finaliser les détails de la construction, qu’il s’agisse de partir de zéro, de réaménager ou de rénover un bâtiment ou un terrain existant. Cette étape fait également intervenir les organismes de réglementation, les géomètres et les ingénieurs pour s’assurer que toutes les réglementations structurelles, sécuritaires, environnementales et foncières nécessaires sont respectées.

Le jumeau numérique optimise le processus de planification. En contextualisant les bâtiments dans leur emplacement réel et en donnant aux concepteurs et aux architectes le pouvoir de les manipuler, de les tester, de les redessiner et de les reconstruire virtuellement, nous pouvons réaliser des conceptions plus efficaces, réduire l’impact sur l’environnement, tester différents paramètres, du niveaux de bruit pour les résidents aux implications sur la lumière et les ombres pour les voisins. Ces types de services 3D donnent déjà vie à des projets de planification, en aidant les entreprises à planifier, concevoir et visualiser leurs projets.

Construction, rénovation et réaménagement de biens immobiliers

La construction joue un rôle majeur, qu’il s’agisse de la plus petite rénovation ou des plus grands développements commerciaux ou industriels, il est vital de bien construire. Cela implique non seulement les entreprises de construction primaires, mais aussi toute une série de services et d’entrepreneurs divers – des ouvriers, maçons et vitriers aux électriciens, charpentiers, plombiers, architectes d’intérieur et artisans.

Le jumeau numérique d’un bâtiment peut contenir des ressources pour aider tous ces métiers, qu’il s’agisse d’informations structurées comme les données BIM et CAO ou d’informations non structurées comme les manuels d’utilisation. Il permet également de disposer d’une gamme d’outils pour optimiser les flux de travail.

Gestion des biens immobiliers

La quatrième étape du cycle de vie de l’immobilier est la gestion de la propriété, qui comprend toutes les facettes possibles de l’entretien de la propriété une fois la construction terminée. Les sociétés de gestion immobilière s’occupent non seulement de la location – qu’il s’agisse d’un seul occupant pour une propriété résidentielle, par exemple, ou de plusieurs locataires résidentiels, commerciaux ou industriels pour un ensemble de logements, un centre commercial ou un parc industriel – mais aussi de l’entretien du bâtiment et des relations avec les locataires.

En fonction du plan d’investissement initial, il peut également s’agir de vendre la ou les propriété(s), ou des parties de celle-ci une fois la construction terminée. Il faut alors faire appel à des agents immobiliers pour la commercialisation et la promotion, à des courtiers pour faciliter la vente et à des services professionnels tels que des avocats pour finaliser le processus.

Les jumeaux numériques améliorent la durabilité tout au long du cycle de vie du bâtiment

L’intégration des jumeaux numériques dans l’équation dès le début d’un projet immobilier leur permet de jouer un rôle clé dans la résolution des problèmes de durabilité non seulement pendant la planification, la réglementation et la construction, mais aussi tout au long de la vie du bâtiment.

Obstacles actuels à la durabilité

Les restrictions réglementaires et les intérêts commerciaux conflictuels empêchent le partage des connaissances et des meilleures pratiques entre les marchés et les industries.

  • L’absence de partage d’informations entraîne une mauvaise prise de décision et des erreurs répétées
  • Il n’existe pas de source d’information unique, cohérente, unifiée et fiable de données pertinentes en temps réel créant une économie plus circulaire, guidant la réaffectation des bâtiments et la réutilisation des matériaux.
  • Le nombre croissant de capteurs et d’appareils IoT dans le monde physique rend de plus en plus difficile l’accès à des données susceptibles de fournir des informations significatives.
  • Les jumeaux numériques ont la capacité de briser ces barrières au niveau d’un projet et, au fil du temps, de se développer en un écosystème plus large capable d’offrir les mêmes avantages à un niveau industriel.

Mais comment ?

Planification et conception

Le jumeau numérique offre aux architectes, aux concepteurs et aux planificateurs un modèle virtuel précis et à l’échelle dans lequel ils peuvent tester des conceptions, simuler des résultats et explorer différents scénarios pour comprendre les impacts et trouver la conception finale la plus efficace. Cela peut aller du choix des bons matériaux à la recherche des méthodes de construction les plus efficaces pour équilibrer l’impact environnemental et les émissions de CO2 avec les coûts.

Les architectes peuvent tester des scénarios de performance potentiels pour n’importe quel élément ou fonction – pensez à l’efficacité de l’utilisation de l’énergie, à la durée de vie, à la réutilisation des matériaux, etc. – et comprendre l’impact du bâtiment sur son environnement grâce à des simulations d’ombre, de bruit, de saison et autres.

Performance et analyse

Dans sa forme la plus simple, un jumeau numérique est utilisé pour accéder à de multiples points de données, les rassembler et les organiser en un modèle cohérent qui se comporte et réagit comme son homologue du monde réel en temps réel. Grâce à une interface qui permet de se concentrer sur des données choisies pour relever des défis ciblés, les gestionnaires et les propriétaires de bâtiments peuvent surveiller les performances de tout objet. Cela peut permettre de découvrir des inefficacités dans tous les domaines, de la consommation d’énergie à la maintenance, du flux de circulation à la gestion des déchets.

En analysant ces informations en temps réel parallèlement aux données historiques, les jumeaux numériques ont également de puissantes capacités prédictives. Les modèles de tendances et aux prévisions peuvent être utilisés pour prédire les défis futurs et créer des réponses durables et prêtes à l’emploi, qu’il s’agisse de commander à l’avance des pièces pour la maintenance, de réduire les perturbations des services, d’optimiser la logistique ou de renforcer la résilience face au changement climatique.

Cohérence et certitude

La prise de décision basée sur les données permet aux investisseurs et aux propriétaires d’investir et de diriger les ressources vers les sites qui génèrent les meilleurs résultats à long terme et le retour sur investissement le plus durable. Les jumeaux numériques peuvent servir de source unique d’information pour créer cette certitude pour tout projet. Cela permet d’éviter les erreurs de planification, de construction et de maintenance, ce qui réduit inévitablement les déchets, les émissions et l’impact environnemental.

Les entreprises, les organisations et les organismes municipaux peuvent également, via le jumeau numérique, mettre à la disposition de tous les données de leur choix. L’impact de ces données en libre accès ne doit pas être sous-estimé : elles élargissent les perspectives, améliorent l’apprentissage partagé et créent un point de référence à partir duquel les autres peuvent travailler, ce qui nous permet de mieux utiliser et réutiliser les ressources.

Un avenir axé sur la décarbonisation grâce aux jumeaux numériques

La prise de conscience de l’impact du changement climatique et de l’importance non seulement des pratiques écologiques mais aussi de la durabilité à long terme dans la construction et l’immobilier est désormais mondiale. À tel point que certains gouvernements progressistes encouragent désormais les projets immobiliers axés sur l’écologie, créant ainsi des “villes intelligentes”.

“Les jumeaux numériques jouent déjà un rôle primordial dans cette transition de la consommation et de l’expansion vers l’optimisation et la conservation.”

Pour les promoteurs, investisseurs et gestionnaires immobiliers, ainsi que pour toutes les personnes impliquées dans le cycle de vie d’un bâtiment, il est temps d’adopter la technologie Digital Twin et de commencer à l’appliquer aux projets futurs et existants, que votre objectif soit de réduire les émissions de la construction, d’améliorer la consommation d’énergie, de minimiser les niveaux de déchets, de créer un bâtiment neutre en carbone, de réduire les coûts et d’améliorer les bénéfices – ou tout cela à la fois.

La plateforme Nomoko s’attaque à cette mondialisation des données phase par phase, en se développant constamment davantage de fonctionnalités, de caractéristiques et de points de données qui aideront les professionnels de l’immobilier à contribuer à un avenir plus durable. Pour en savoir plus, explorez la plateforme Nomoko ou contactez nous pour une démo

Plus d’articles de blog